logo
steve@campioni.fr
Poursuivre le dialogue

Être visible sur Google en 2019… Quantité ou qualité ?

SEO referencement naturel google 2019

Être visible sur Google en 2019… Quantité ou qualité ?

Sans un contenu textuel bien écrit, sans faute orthographique ou grammatical, engageant et de qualité, vos chances de ne pas attirer l’attention des internautes qui constituent votre cible sont plutôt très minces. En 2019, le contenu sera le facteur clé en matière de référencement, de médias sociaux ou de toute autre campagne de marketing digital. Sans un contenu qualitatif, alliant texte qualitatif et médias apportant une vraie valeur ajoutée à votre sujet (infographies, vidéos, photos, …), la probabilité que Google s’intéresse à votre site internet sera plus proche de 0 que de 1. En résumé, que vous exploitiez un blog monétisé ou un site e-commerce, en tant que pure player ou en tant que brick-and-mortar, l’une de vos priorités sera de construire une forte stratégie de contenu SEO si vous souhaitez être visible sur Google, toujours en ayant en tête que ceux que vous devez intéresser sont ceux qui représentent votre cible, pas les moteurs de Google. Pour rappel, en août 2017 en France, le moteur de recherche de la filiale d’Alphabet représentait 91% des parts de marché.

La qualité et la quantité des contenus

En ce qui concerne le référencement naturel, un contenu avec un nombre de mots important a un impact plus fort qu’un contenu court. Aux yeux de Google, un contenu long débute à 600 mots mais les experts en SEO s’accordent à dire qu’un contenu de 2000 mots est un minimum pour être bien positionné. En effet, la plupart des longs articles de blog sont des articles détaillés qui aident non seulement à générer davantage de trafic grâce à une meilleure visibilité organique mais également à accroître l’engagement des internautes grâce à davantage de notes ou d’avis publiés et enfin à générer davantage de partages sur les réseaux sociaux.

Comment se placer dans les 10 premières positions de Google ?

Même si aucun expert ou aucune agence web SEO ne peut garantir de placer un site ou une URL en position 0 de Google, voire même dans ses 10 premières positions, il y a quelques règles à suivre qui devraient aider à atteindre vos objectifs de trafic organique.

La longueur du contenu

Dans une étude menée par Cognitive SEO, il ressort qu’en moyenne, les articles qui occupent la première position ont 2400 mots ou plus, on passe à 2300 mots ou plus pour la cinquième position et à 2000 mots ou plus pour la dixième position. Si l’on s’en tient à cette analyse, on peut raisonnablement en déduire que la taille du contenu textuel sur une page web doit se situer entre 2000 et 2500 mots pour essayer d’obtenir une bonne visibilité.

long articles seo

L’ancienneté du nom de domaine n’est pas le seul facteur pour votre degré d’autorité

Il y a une corrélation entre l’ancienneté du nom de domaine et son positionnement dans les SERP. Mais concrètement, là encore, un site récent peut dépasser un site internet plus ancien grâce à la quantité et qualité de son contenu ainsi qu’à la qualité de ses liens entrants. L’important est de faire en sorte que votre site soit jugé comme un expert dans votre secteur d’activité, c’est ce qui va déterminer votre degré d’autorité. Et la seule possibilité de montrer à Google que vous êtes un expert, c’est de le lui prouver grâce au contenu que vous produisez, que ce soit sur un blog, sur un site institutionnel ou sur un site e-commerce. L’ancienneté du nom de domaine n’est pas le seul facteur qui prouve le degré d’expertise d’une entreprise, d’autant plus si le contenu publié est de plus faible qualité par rapport à des noms de domaine plus récents. Et plus votre degré d’autorité sera élevé, plus la notoriété de votre marque sera également élevée. C’est ainsi que votre stratégie de contenu est aussi un des éléments probants pour doper votre stratégie de marque.

Les contenus longs génèrent davantage de liens entrants

Plus votre contenu apporte de la valeur ajoutée eu égard son sujet, plus le nombre de backlinks de qualité généré sera important. En pratique, Kissmetrics a pu montrer que les contenus de plus de 2000 mots avaient plus de liens entrants que les contenus entre 500 et 1000 mots. Généralement, les sites qui publient régulièrement des contenus longs voient leur nombre de liens entrants de qualité augmenter en conséquence. Il ne suffit pas de publier un article de 2500 mots par an pour espérer obtenir un nombre conséquent de backlinks. Par ailleurs, les liens entrants doivent être organiques et non des liens payants comme peuvent le proposer certaines agences de référencement naturel.

Les contenus intemporels apportent un bénéfice sur le long terme

Si certains sites s’emploient à écrire des articles en incluant des buzzwords, les contenus intemporels, autrement appelés contenus evergreen ont une valeur bien plus importante aux yeux de Google. Ils ont un effet bénéfiques sur le long terme alors que les textes construits autour de buzzwords n’auront éventuellement qu’un effet positif sur du court terme. Sauf si vous gérez un site d’actualités ou un site people, il vaut mieux construire organiser votre univers sémantique avec des termes de recherche qui montrent un intérêt constant sur Google Trends plutôt que des mots-clefs dont l’évolution de l’intérêt observe un pic soudain, même très élevé.

Rankbrain favorise les textes longs

En 2017, 15% des requêtes quotidiennes recherchées par les internautes n’avaient jamais été tapées auparavant. Pour comprendre ces nouvelles recherches, Google utilise l’algorithme d’intelligence artificielle Rankbrain. Cet algorithme analyse la requête de l’internaute mais également son intention de recherche et la manière dont il agit avec les résultats. Un grand nombre de mots-clefs de l’analyse sémantique latente sont aussi analysés. Ces mots-clefs sont appelés des LSI Keywords (pour Latent Semantic Indexing keywords). Concrètement, Apple et iPhone sont des LSI keywords, comme Android et Google par exemple. Ce ne sont pas des synonymes. Plus vos textes seront longs, plus vous aurez de chance d’avoir écrit des LSI keywords et in fine, plus vos chances d’être visibles seront grandes.

Les textes longs améliorent le temps passé sur votre site

Plus vos textes seront longs et de qualité, plus votre taux de rebond sera faible et le temps passé par les internautes sur votre site sera amélioré. C’est un autre signal positif que vous enverrez à Google. Grâce à une stratégie SEO orienté sur la quantité et la qualité des textes, votre positionnement dans les SERP s’en trouvera amélioré.

La qualité du contenu améliore le taux de conversion

La différence entre les marketeurs qui réussissent et ceux qui cherchent encore à réussir en SEO est la qualité du contenu apporté à l’audience cible. Car si les textes longs améliorent la visibilité d’un site internet et de sa marque, ils font croître le taux de conversion :

Les prospects générés grâce un texte à forte valeur ajoutée sont de meilleure qualité

Les textes longs et informatifs améliorent la confiance que les internautes ont dans la marque

Les internautes sont plus enclins à cliquer sur un CTA depuis un texte long

Et si vous pensez que vous n’avez pas les compétences en interne pour mener à bien ce travail spécifique, il ne vous reste plus qu’à recruter un Spécialiste SEO. Google vous donne d’ailleurs quelques conseils en vidéo pour recruter le bon candidat.

Un 1er avis ?

Donnez votre avis